La croisée des Chemins

Nous sommes un couple à l’initiative du projet, Camille Chemin et Gabriel Lechemin. Rencontrés en 2017 sur les terres du Val de Consolation dans le Doubs, nous avions pour intention de démarrer notre écovillage là-bas. Cela n’a pas pu se faire et nous sommes repartis de cet endroit avec notre projet dans la tête ! Depuis il ne nous quitte plus !

Avant notre rencontre, l’un et l’autre avions le désir de vivre dans ou de créer un écovillage.

Pour Gabriel, cela est né d’un voyage en Europe, puis en Inde dans une trentaine d’écovillages. Pour Camille, c’est la vie en communauté, dans un internat d’équitation, depuis l’âge de 13 ans qui lui a insufflé cette idée. Il y a eu un avant et un après.

C’est la volonté de découvrir l’agriculture bio, l’agroforesterie, la Permaculture, la biodynamie qui a entrainé Gabriel, paysagiste de formation, dans les écovillages. Et c’est là qu’est née sa première refléxion : « Pourquoi créer un jardin si c’est pour qu’il meurt une fois qu’on le quitte ? »

De son côté, c’est une réflexion sur l’éducation et une expérience de professeure dans l’éducation nationale qui a fait prendre conscience à Camille qu’elle ne voulait pas vivre dans un monde cloisonné et oppressant, et pour elle, l’écovillage représente un espoir de vie plus globale.

Nous avons créé une association, Ecoliens, qui oeuvre à la transmission de savoirs, de compétence liés à la Permaculture et à la création d’écoprojets.

Nous vivons avec notre petite chienne Éole, près de Dole.

Deux sans trois ?

En décembre 2018, Axelle nous rejoint. Très sensible à la condition animale, consultante en développement durable, Axelle se questionnait depuis plusieurs mois quand elle a découvert le projet. Profondément marquée par la collapsologie, elle a décidé de s’engager dans un projet qui lui permet de donner du sens à ses actions. Elle est accompagnée de sa petite chienne, Ellia et vit actuellement à Dijon.

Depuis, nous cofondons ensemble l’écovillage.

Portraits

Camille – 28 ans 

Passionnée par la littérature, j’ai enseigné le français durant quelques années avant de me former à la Sophrologie et à l’Ayurvéda. J’organise des stages de Permaculture et de création d’écolieu avec Gabriel. Fascinée par la nature et par la relation à l’autre, j’aimerais développer ces deux dimensions au sein de C’est la vie, en accueillant des personnes en quête de sens au jardin et à la cuisine !

Gabriel – 35 ans 

Agriculteur-jardinier, j’ai entamé un voyage en Europe de 3 ans pour découvrir la Permaculture. Durant ce voyage, j’ai vécu dans plusieurs écovillages ; c’est là qu’est née en moi la volonté d’en fonder un. Formateur en Permaculture, je souhaite poursuivre cette activité dans C’est la vie et en parallèle accompagner des personnes grâce à la Kinésiologie et la méditation.

Axelle – 28 ans

Consultante en développement durable, je suis très sensible à la cause animale et milite au sein de l’association L214 ; je suis également très investie dans le zéro déchet.
Mes envies à présent sont de me former à la Permaculture, à la production de plantes médicinales, et à des techniques de communication non-violentes pour continuer à m’investir à fond dans notre projet !